Le transsibérien est un voyage qui passionne. Le vidéaste espagnol J.J. Guillermo à capturé son expérience du transsibérien, puis du transmongolien dans excellent film. Il a choisi l’expérience la plus authentique, celle dans le wagon couchette « platzkarta« , non compartimenté. C’est donc plusieurs jours au milieu d’une trentaine de personnes dans un wagon que l’auteur a filmé.

C’est un film sincère, si vous avez l’occasion de voyager en train en Russie, votre expérience ressemblera beaucoup à celle-ci. Déjà, on se met à l’aise car on va passer longtemps dans le train. Ceux qui restent le plus longtemps se changent pour leur vêtement d’intérieur. Ensuite, on discute, on joue à des jeux de cartes, certainement un Durak, et on regarde la forêt qui défile. Dit comme ça, ça parait ennuyeux mais le temps passe vite. Il y a beaucoup d’arrêt, environ un toutes les 2 heures. Et puis parfois on s’arrête longtemps en gare: jusqu’à une heure pour les plus grandes villes. Généralement, on fait ce trajet en le découpant par ville. L’auteur de la vidéo à mis 2 semaines pour aller de Moscou à Ulan Bator. Le trajet le plus direct ne met « que » 4 jours et 13 heures.

À lire aussi: Comment acheter un billet de train en Russie?

Chaque année des milliers de touristes se pressent pour faire le trajet de Moscou à Irkoutsk. Plusieurs arrêt sont possibles sur cet itinéraire dont Yaroslav, Kazan ou encore Ekaterinbourg. À Irkoutsk, après plus de 3 jours de train, vous avez plusieurs options:

  • Rester au lac Baïkal car c’est un endroit très beau
  • Transsibérien: Poursuivre le trajet jusque Vladivostok.
  • Transmongolien: Continuer vers la Mongolie et s’arrêter à Ulan Bator
  • Transmandchourien: Traverser la Mongolie et arriver à Pékin (5 jours et 7h de train au total depuis Moscou)

L’auteur de la vidéo à choisi de passer par les steppes Mongols. C’est un endroit que je ne connais pas mais j’ai bien l’intention d’y mettre les pieds!

Transsibérien et Transmongolien en vidéo
Noter cet article