L’une des questions essentielles du voyageur, c’est de savoir quand partir à Saint-Pétersbourg! Voici un aperçu de l’ensemble de critères qui vous aidera à choisir la période de votre voyage à Saint-Pétersbourg ou vous donnera une idée de ce qui vous attend une fois sur place.

De nombreux sites s’attachent essentiellement à la météo pour définir les périodes, dits favorables ou défavorables, pour le voyage. Cependant, vous entendez des avis différents de vos amis, vos collègues ou vos connaissances au retour de leurs vacances. Pour cause: la météo est, certes, très importante, mais d’autres facteurs sont également à prendre en compte. Alors, quand partir à Saint-Pétersbourg au meilleur moment, selon vos propres critères?

Quand partir à Saint-Pétersbourg: le climat

La météo

Nous avons tous en tête: « en Russie, il fait froid ». Et Saint-Pétersbourg n’y échappe pas. Cependant, le pays est très grand, aux climats tout à fait différents. À la même latitude que Stockholm et Oslo, Saint-Pétersbourg est caractérisé par un climat continental avec de grands écarts de température entre l’hiver et l’été.

Cependant, le réchauffement climatique change la donne. Aujourd’hui, l’écart est de moins en moins visible et régulier. À Saint-Pétersbourg, les enregistrements météorologiques commencent à partir de 1722. Pour être plus proche de la réalité, je propose de prendre les moyennes de température sur 5 dernières années seulement.

En hiver, vous pouvez tomber sur la semaine où il fera -20. Vérifiez les températures avant le départ. On n’est jamais à l’abri des surprises de météo.

Quand partir à Saint-Pétersbourg températures moyennes

L’ensoleillement

Saint-Pétersbourg est la métropole la plus septentrionale au monde. De ce fait, les journées sont très courtes en hiver, alors qu’en été le soleil se couche que pour quelques heures seulement. Ce phénomène estival dure du 25 mai au 16 juillet: ce sont les fameuses Nuits Blanches! Au moment du solstice d’été, du 21 au 22 juin, la nuit est quasi inexistante.

Par conséquent, en hiver, comme pour les pays scandinaves, il faut s’attendre à des journées courtes. Mais la vie ne s’arrête pas au coucher du soleil. Vous n’allez pas vous ennuyer! Le rythme de vie local et la législation du travail font que les lieux de divertissement, les magasins, les patinoires … restent ouverts jusqu’à très tard ou travaillent 24h/24.

À lire aussi: Que faire à Saint-Pétersbourg en hiver?

Saint-Pétersbourg / Санкт-Петербу́рг

Les saisons

Les saisons restent encore bien marquées. La météo est bien souvent un critère déterminant pour savoir quand partir à Saint-Pétersbourg. Bien sûr, on ne peut pas vraiment connaître la météo en avance, mais les mi-saisons sont à éviter, selon moi. Il vaut mieux partir pendant les périodes où la saison bat son plein!

  • Automne. Les couleurs de l’automne seront au rendez-vous en fin de septembre et début d’octobre. De belles promenades dans les immenses parcs des palais impériaux en perspective! C’est la basse saison touristique pourtant ce n’est pas la moins bonne. Pensez-y pour profiter des tarifs bas.
  • Hiver. En février, vous retrouverez la neige, les patinoires, les jeux d’hiver. Et profiterez des journées plus longues qu’en décembre.
  • Printemps. C’est en avril qu’on retrouve les parfums rafraîchissants des plantes et la joie des oiseaux. Le mois de mars est un mois à éviter. Le mois de mai est particulièrement bien.
  • Été. De mi-juin à mi-août, l’été verdoyant est là avec ses longues journées qu’on a envie de prolonger encore et encore!

Quand partir à Saint-Pétersbourg: fêtes et événements intéressants

Les Nuits Blanches

Beaucoup de festivités marquent cette période de l’année. Il y a pratiquement autant de monde dans le centre-ville à 2h du matin qu’à midi! On attend alors le festival Alye Paroussa, Voiles Écarlates en français! Voici une vidéo Youtube pour vous donner une idée de cette fête.

Cette fête est organisée dans la nuit du 21 au 22 juin (ou à la date la plus proche qui tombe sur le week-end). Pour ceux qui ont passé leur BAC, elle marque la fin du lycée. Pour tous les autres, c’est l’apogée magique des Nuits Blanches! De splendides bateaux naviguent sur la Neva et un magnifique feu d’artifice éclate au moment le plus sombre de la nuit!

Quand partir à Saint-Pétersbourg

@Pixabay,mobinovyc

Jours fériés en Russie

Les Russes ont beaucoup de jours fériés, mais certains rythment plus particulièrement la vie des habitants. On y retrouve les fêtes du mois de mai. Le 1 mai et la victoire de 1945. En Russie, on la fête le 9 mai (différence de fuseau horaire pour cause), où on assiste à d’impressionnantes manifestations partout en Russie.

La période la plus festive est celle des fêtes de fin de l’année! Le 31 décembre est la fête la plus importante pour les Russes. Le Noël orthodoxe russe est fêté le 7 janvier. La semaine du 31 décembre au 7 janvier est une semaine fériée. Une grande partie de Russes ne travaillent pas durant cette semaine. Cependant, les secteurs de divertissement et de services restent toujours actifs.

Saint-Pétersbourg en décembre: Bon à savoir!

  • Rien de spécial n’est organisé le 24 décembre. Le Noël orthodoxe est le 7 janvier. C’est une fête en premier lieu religieuse. On reste en famille ou/et on va à l’église. Les marchés de Noël commencent plus tard qu’en Europe, plutôt vers fin décembre.
  • Le 31 décembre les Russes s’offrent des cadeaux. Souvent la soirée démarre en famille, ensuite on sort dans la rue ou/et on rejoint les amis. Dans certains restaurants, il y a des soirées spéciales Jour de l’An avec des places à réserver en avance.
  • Nombreux sont ceux qui viennent dans le centre pour fêter l’arrivée de la nouvelle année. Il y a trois lieux principaux: place du Palais, Gostiny Dvor, rue piétonne Malaya Konnyuchennaya. Un feu d’artifice est organisé sur la Neva à 3h du matin. Globalement, même en dehors du centre-ville, on entend les petards dans toute la ville.
  • Le 1er janvier, tous les musées et la plupart des théâtres sont fermés (sauf la forteresse Pierre-et-Paul).

Événements particuliers à Saint-Pétersbourg

Les événements exceptionnels comme les festivals ou les forums font rythmer la ville. Pour l’année 2018, il y a 2 périodes qui vont fortement agir sur la ville, ses habitants et les voyageurs: le forum économique et la coupe du monde de football. Les prix des billets d’avion et du logement doublent durant cette période, voire plus. Par ailleurs, certaines routes peuvent être bloquées et la circulation est moins fluide. Les déplacements en voiture sont plus compliqués.

Le forum économique de Saint-Pétersbourg

Il s’agit d’un événement récurrent annuel. En 2018, il aura lieu entre le 24 et 26 mai inclus. Essayez d’éviter ces dates pour votre confort et une découverte de la ville plus agréable.

Emmanuel Macron y sera, lui. À  croire qu’il n’a pas lu notre article Quand partir à Saint-Pétersbourg.

La coupe du monde 2018

Les matchs de la coupe du monde 2018 auront lieu dans plusieurs villes de la Russie, et notamment à Saint-Pétersbourg. Un grand stade, très controversé, a été construit au nord de la ville.

La coupe du monde 2018 aura lieu du 14 juin à 15 juillet. En pleine période des Nuits Blanches. Si vous n’êtes pas fans de foot, essayez d’éviter d’aller à Saint-Pétersbourg durant cette période. Au-delà des prix qui vont littéralement s’envoler, vous allez avoir plus de difficulté à vous déplacer dans la ville et profiter sereinement des lieux à visiter.

À lire aussi: Aller en Russie pour la Coupe du Monde

Quand partir à Saint-Pétersbourg: budget

Budget pour y aller

Il y a une multitude d’itinéraires possibles pour aller à Saint-Pétersbourg. La solution la plus rapide pour se rendre à Saint-Pétersbourg reste, cependant, l’avion. Découvrez l’article sur Les billets d’avion Paris Saint-Pétersbourg. Pour ce trajet aller-retour il faudra compter environ 300-350€. Dans l’article, je décris quelles sont les périodes où les tarifs sont au plus bas.

Durant votre voyage, vous pouvez également aller à Saint-Pétersbourg depuis Moscou. Dans ce cas-là, la solution la plus pratique est le train. Le coût d’un billet simple pour un train rapide de 3h30 est de 3000 roubles. Pour plus d’informations, lisez notre article: Comment acheter ses billets de train Moscou Saint-Pétersbourg?

Budget sur place: l’hébergement

Il y une très forte saisonnalité à Saint-Pétersbourg. Elle est rythmée, essentiellement, par les Nuits Blanches, ainsi qu’en moindre partie par les périodes de fêtes et fériés Russes.

Si vous souhaitez découvrir Saint-Pétersbourg pendant les Nuits Blanches, préparez votre voyage bien en avance. Sur cette période, en plus des voyageurs russes, vous serez en concurrence avec les voyageurs du monde entier. Les prix de fin juin peuvent alors facilement faire le double des prix en octobre, février ou même avril. La hausse est essentiellement visible sur les tarifs de l’hébergement.

En dehors de Nuits Blanches, vous profiterez des tarifs bien moins élevés. On ressent une forte hausse la semaine du 31 décembre au 7 janvier, mais elle n’est pas aussi importante que celle des Nuits Blanches.

Budget sur place: la nourriture

Pour le coût des repas, vous serez agréablement surpris. Les tarifs sont moins chers qu’en France. En centre-ville, vous allez trouver des offres « déjeuner » correctes (de 12h à 16h environ) pour 250 roubles. Le déjeuner (obed en russe) inclut une entrée, une soupe et un plat chaud. Il ne s’agit pas d’un repas gatronomique, mais la qualité est tout à fait correcte. En dehors de ses offres ou dans des restaurants qui se positionnent sur un segment plus élevé, vous trouverez des plats à 300 ou 500 roubles.

À lire aussi: Où manger à Saint-Pétersbourg?

Budget sur place: les visites et les expériences

Là encore, Saint-Pétersbourg est un bon plan. Les musées et palais sont moins chers qu’en France. L’entrée des plus grands palais (Peterhof, Pouchkine) coûte environ 13€. Idem pour les musées: l’entrée de l’Ermitage coûte seulement 10€.

Si vous ne savez pas quand partir à Saint-Pétersbourg et que vous voulez absolument voir les palais: évitez la période de mi-juin à mi-juillet car la fréquentation des palais est très élevée.

Pour des expériences plus traditionnelles, comme manger chez l’habitant ou faire un bania, c’est plus difficile d’accès. Les indications ne sont jamais traduites en français. Quelques fois en anglais.

Pour profiter au mieux de votre séjour, je vous suggère de prendre un guide pour une visite ou deux. Ça change complètement l’expérience. J’étais personnellement au Mont Saint-Michel le weekend dernier (oui, ça n’a rien à voir). J’ai visité l’abbaye le dimanche soir, c’était bien. J’ai à nouveau visité l’abbaye avec un guide conférencier le lundi, c’était génial! Les explications historiques, les détails qu’on ne voit pas, l’usage des lieux sont autant d’informations que j’ignorais lors de ma première visite.

Pour être accompagné, nous avons rencontré 2 personnes:

  • Tatiana, une guide officielle. Elle propose des visites guidées dans tous les musées, palais et dans la ville. Vous pouvez voir ce qu’elle propose et obtenir une estimation de tarif depuis la page visites guidées à Saint-Pétersbourg.
  • Janna, une francophone habitant à Saint-Pétersbourg. Elle propose un accompagnement pour les activités plus exotiques comme manger chez l’habitant, faire un bania ou fabriquer ses propres poupées russes. Vous pouvez voir ce qu’elle propose et obtenir une estimation de tarif depuis la page découvrir Saint-Pétersbourg avec un local.

Pushkin 11


J’espère que, grâce à cet article, vous savez désormais quand partir à Saint-Pétersbourg.

Voici le lien vers une émission des Echappées Belles sur Saint-Pétersbourg. Une émission intéressante à découvrir avant votre voyage: lieux, ambiance, mœurs…

N’hésitez pas à poser vos questions, commenter ou partager l’article sur Facebook =).

Voici quelques articles qui pourront vous intéresser:

 

Quand partir à Saint-Pétersbourg?
10 votes : (4.8/5)